Les chiffres du cancer du sein

La première cause de décès par cancer chez la femme en occident

Les chiffres à retenir

  • Le cancer du sein est, chez la femme, le premier cancer en termes de fréquence et la première cause de décès par cancer chez la femme en occident
  • On estime qu’une femme sur 9 sera concernée par le cancer du sein au cours de sa vie.
  • Plus de 50.000 nouveaux cas sont estimés par an et près de 12.000 personnes décèdent chaque année en France de cette maladie, l’âge moyen au moment du diagnostic est de 61 ans.

guéri dans
%
des cas

Les progrès

De nombreux progrès ont été réalisés ces dernières années, de la détection de la maladie à la prise en charge pendant et après le cancer.

Pourtant localisé, il est guéri dans 85% des cas et de nombreux progrès ont été réalisés ces dernières années de la détection de la maladie à la prise en charge pendant et après un cancer.

La santé & le bien-être passent aussi par l’activité physique

Docteur Mahasti SAGHATCHIAN

Le docteur Mahasti SAGHATCHIAN nous parle du rapport activité physique/santé et bien-être.

Le rapport sport/cancer est fondamental, beaucoup d’études nationales, internationales montrent clairement que le sport ou la pratique d’une activité physique régulière diminue le risque de cancer, (cancer du sein en particulier) et même pour celles qui ont déjà été touchées par la maladie, le sport augmente leur chance de survie. Ce constat est démontré, indépendamment de tous les facteurs métaboliques.

En effet, le sport améliore l’oxygénation, diminue le taux d’insuline. Toutes les femmes de 25 à 95 ans peuvent être confrontées au cancer du sein. Il a été démontré que chez les femmes qui ont une activité physique régulière, le risque de cancer du sein est réduit de 20 à 30%. Après un cancer du sein, les traitements sont lourds, délabrent et détériorent l’image de soi.

L’activité physique, quelle qu’elle soit, permet de procurer un bien-être et surtout réduit le risque de rechute.

Les bienfaits de la course à pied, par Challenge Coach

MILLIONS
de coureurs et coureuses en France

La course à pied séduit plus de 7 millions de personnes aujourd’hui en France, et les bienfaits qu’elle procure ne sont pas étrangers à son succès populaire. Le premier bienfait n’est pas physique mais psychologique, car oui, la course à pied rend heureux.

Courir permet d’oublier son quotidien en évacuant le stress, en relâchant les tensions, et procure du plaisir comme toute activité physique. En effet, l’effort entraîne la sécrétion d’endorphine et d’adrénaline, connues pour leurs effets euphorisants.